Procéder à l’achat de sa première voiture
Vous venez d’obtenir votre permis de conduire et projetez d’acheter une voiture ? Quelques conseils sont à retenir afin de se lancer dans cet investissement important. Tout d’abord, vous devez penser au budget à allouer à ce projet. Pour cela, il est indispensable de définir le modèle que vous souhaitez avoir. Par la suite, vous devez consulter des sites d’annonces automobiles en ligne ou aller voir sur place les offres proposées par des professionnels comme un concessionnaire ou un mandataire automobile afin d’obtenir des informations sur le prix du véhicule envisagé. Il convient de noter que les catalogues affichent généralement un grand écart de tarifs entre les occasions et les véhicules neufs. De ce fait, ces derniers n’intéressent pas la plupart des acheteurs. Toutefois, si vous disposez des moyens suffisants, vous pourrez choisir une voiture neuve et bénéficier des avantages en matière de sécurité avec la garantie constructeur assurant une certaine sérénité d’utilisation. Pour allier les atouts, il est préférable d’opter pour une occasion récente de deux à quatre ans, par exemple, si vous voulez restreindre votre budget.
Les autres frais à prendre en compte
Hormis le prix que le concessionnaire ou le mandataire automobile propose pour le modèle voulu, vous devez penser aux frais uniques et frais récurrents liés à l’acquisition et à l’utilisation du véhicule. Qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou d’occasion, vous avez toujours différentes dépenses à prendre en compte. Parmi elles, le coût de la demande de plaque d’immatriculation qui est à régler auprès de la DIV (Direction pour l’Immatriculation des Véhicules). On peut citer également le droit à acquitter pour le certificat d’immatriculation ainsi que la taxe de mise en circulation. Cette dernière dépend de l’âge et de la puissance de la voiture. Elle varie selon la région. Outre ces charges à payer une seule fois, il faut considérer les frais périodiques comme l’assurance annuelle. À noter que celle-ci constitue une charge significative pour un jeune conducteur avec des primes souvent plus élevées. Il y aussi la taxe de circulation qui est fonction de la puissance de votre voiture et de votre région. Par ailleurs, il est indispensable de prévoir le budget pour les entretiens et les réparations.
Bon à savoir sur les démarches administratives
Lorsque vous avez trouvé le modèle de vos rêves, quelques procédures administratives s’imposent pour l’acquisition. Il faut faire établir, auprès de votre préfecture ou sous-préfecture le certificat d’immatriculationou carte grise dans un délai de 15 jours, à compter de la date affichée sur l’acte de vente. Pour ce faire, le vendeur particulier ou le mandataire automobile doit vous remettre l’ancien certificat d’immatriculation avec la mention « vendu le… » Suivie de sa signature. Il vous rend également le certificat de situation administrative de moins de six mois, la déclaration de cession ainsi que le rapport du contrôle technique pour un véhicule de plus de quatre ans.